La Baguette Japonaise pour déguster un Ramen

La baguette japonaise est un couvert de table qui trouve ses origines en Asie et qui est encore aujourd’hui principalement utilisée dans les pays asiatiques. Elle fait office de fourchette pour attraper les aliments. Les baguettes japonaises  peuvent être faites de différents matériaux mais c’est principalement avec du bois.

La baguette japonaise est un des objets qui caractérise la culture Asiatique et du Japon, comme peuvent s’en rendre compte les amateurs de manga ou les personnes ayant déjà voyagé en Asie.

L’histoire de la baguette japonaise

On attribut l’apparition des baguettes à la chine, pays où l’on a découvert les premières baguettes. Au début il semblerait qu’elles aient été utilisées comme ustensiles de cuisine ou pour l’entretien du feu (entre 1600 et 1200 avant JC) et non comme couvert, cela n’arrivera que plus tard.

L’utilisation de la baguette comme couvert a été un effet des difficultés qu’a connu la chine dans son économie. En effet les métaux ont connu une importante hausse de leur prix, et pour palier à cela (les couverts en fer devenu trop cher) la population s’est adaptée en utilisant la baguette comme couvert car elle était facile à fabriquer et elle pouvait être en bois (matériaux bien plus abordable que le métal).

Puis au fil du temps l’utilisation de la baguette c’est popularisée dans la majeure partie de l’Asie et chaque pays a adapté les baguettes à leur culture. Ainsi au Japon ou l’on a vu l’apparition de la baguette Japonaise, Hashi (pour les baguettes japonaises traditionnelles), ryoribashi (la baguette japonaise pour cuisiner) et waribashi (pour la baguette japonaise jetable).

Les caractéristiques de la Baguette Japonaise :

La baguette Japonaise, comme toute baguette asiatique, a une forme allongée et fine (fuselée). Cependant elle se distingue sur différents points dont la forme et la taille.

Hashi : La baguette pour le repas est différente par la taille, en effet la baguette japonaise est légèrement plus courte que la baguette asiatique, 20 cm en moyenne. Aussi celle pour l’usage aux hommes est plus longue que celle pour les femmes. Il existe aussi pour les enfants des baguettes adaptées. La baguette japonaise à l’extrémité (celle pour attraper les aliments) en pointe contrairement la baguette asiatique en général.

Ryoribashi : Les Baguettes Japonaises utilisées pour la cuisine sont adaptée à cette utilisation. En effet elles sont plus longues pour plus de praticité, afin d’éviter les brulures par exemple, environ 30 à 40 cm. Elles sont donc aussi plus robustes et larges car elles doivent résister à des chaleurs importantes.

Au Japon la baguette est principalement faite en bois (précieux ou non) ou en laque (résine d’arbuste qui quand elle sèche devient très solide).

L’utilisation des Baguettes Japonaises

Utiliser une baguette japonaise n’est pas si simple que ça en a l’air. Effectivement plusieurs difficultés sont à identifier. Il y a tout d’abords d’un point de vue technique, pour nous européens il n’est pas commun d’utiliser des baguettes et c’est donc difficile de s’y habituer au début. Puis il y a le coté culturel, car au Japon et en Asie plus généralement il y a des règles à suivre.

Règles culturelles à suivre

Utiliser la baguette japonaise nécessite donc de suivre certaines règles que nous allons essayer de synthétiser.

Pour commencer il faut savoir que les baguettes se tiennent avec la main droite, ce n’est pas une question de religion ou vraiment culturelle mais plus de facilité car en tenant les baguettes japonaises de la même main cela évite de se heurter avec ses voisins.

Les baguettes, si cela est possible, doivent être posées sur un porte baguettes (hashioki). Tout comme la règle précédente ce n’est pas une question religieuse mais plus de respect et d’hygiène.

Pour manger la seule façon d’utiliser ses baguettes japonaises est de se saisir des aliments délicatement entre les baguettes et de le porter à la bouche. Il est donc très mal vu de faire différemment comme pousser la nourriture ou piquer dedans.

De plus planter la baguette japonaise à la verticale est très mal vu lors d’un repas. En effet ce geste est considérer comme un mauvais présage ou de malheur, car il est réservé dans le bouddhisme au culte des morts et des ancêtres. Il est donc important de respecter cette règle. C’est la même chose lorsque l’on croise les baguettes.

Avec les baguettes il faut simplement s’en servir pour manger (saisir les aliments et les porter à la bouche) et non pour tout autre chose. Les lécher, les utiliser en tant que cure dent, dessiner avec… sont un ensemble de geste et pratique a proscrire lorsque l’on utilise des baguettes japonaises au japon.

Il existe d’autres règles à respecter dans l’utilisation de la baguette japonaise, mais les principales sont celles-ci. Vous pourrez donc maintenant partir au Japon déguster un Ramen avec l’esprit tranquille en respectant ces règles.

Comment utiliser les baguettes japonaises

D’un point de vue technique utiliser la baguette japonaise s’avère assez compliqué, mais avec un peu d’entrainement le geste s’apprend bien :

-          Dans un premier temps il faut poser la première baguette dans le creux entre le pouce et l’index et sur le majeur ou l’annulaire. Celle-ci ne bouge pas lorsque vous saisissez les aliments.

-          Dans un deuxième temps vous devez prendre la seconde baguette en la pinçant avec le pouce et l’index et voir le majeur si vous ne l’utilisez pas dans la première étape.

Maintenant vous savez tout, ou du moins ce qui est le plus important sur la baguette japonaise. Vous n’avez plus qu’à vous faire un bon ramen et appliquer ce que vous avez appris. Et vous ne serez pas pris au dépourvu si vous devez manger un plat au Japon.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>