106731819_342

Baguette japonaise Hashi

Dans la cuisine au Japon, la baguette japonaise est le principal couvert utilisé, même si on peut noter aussi l’utilisation parfois de cuillères, en particulier la baguette Hashi qui est utilisée pour manger (au contraire d’autres baguettes qui sont utilisées pour la cuisine par exemple : Ryobashi). Une fois leur utilisation acquise, elles permettent étrangement de manger facilement les plats japonais comme les nouilles japonaises, le riz ou les ramen.

Les hashi, des couverts magiques

L’utilisation de la baguette est très répandue dans le monde, près de 30% de la population. Et ce n’est surement pas pour rien. En effet la baguette Hashi, en particulier, permet de saisir facilement la nourriture. A la différence de nos fourchettes, avec la baguette hashi on pince plutôt que « piquer » les aliments pour les porter à notre bouche. Ce geste, une fois la technique de la baguette assimilé s’avère étonnement facile et pratique

La baguette japonaise hashi est, contrairement à d’autres baguettes, plus fines à son extrémité pour pincer et plus épaisse là où on la saisie. Cette forme fuselée facilite le fait de saisir les aliments. La baguette hashi est, au japon, quasiment exclusivement faite de bois ou en bambou. Mais elles peuvent parfois être en métal ou en ivoire (principalement dans les autres pays asiatique). Très ancrée dans le quotidien des Japonais cette la baguette japonaise peut être stylisée et devenir un véritable chef d’oeuvre! De nombreuses baguettes japonaises sont stylisées et devienne unique pour son possesseur.

Il existe différents type de baguette japonaise hashi :

- meoto-bashi : deux paires de hashi de tailles différentes spécialement conçues pour les couples

iwai-bashi : utilisées pour le Nouvel An,

rikyû-bashi: pour le kaiseki ryôri (repas traditionnel gastronomique),

- Les hashi pour enfants

Wari-Bashi : les hashi jetables.

 

Wari-bashi, les hashi jetables

Les wari-bashi sont les baguettes japonaises jetables, comparables à nos couverts en plastique. Confectionnées cependant en bois de bambou.

Elles sont très utilisées par les restaurants ou les magasins. En effet pour une question d’hygiène au japon les restaurants donnent une paire de baguettes jetables wari-bashi aux clients, de la même façon dans un magasin au japon, lorsqu’on achète un ramen ou un bento, le caissier offre une paire de wari-bashi. Cette forme de baguette hashi est très pratique car ont peut les emmener partout et garantissent un bon niveau d’hygiène. Cependant elles font polémiques.

En effet au cours des dernières années les baguettes wari-bashi causent un grand gaspillage des ressources forestières du fait de leur matière le bambou et de leur courte durée de vie (généralement 1 repas).
En plus des problèmes de santé seraient lié a ces baguettes car parfois de nombreux produits désinfectant sont utilisés lors de leur création.

Afin de lutter contre ces problèmes tant écologiques de de santé de plus en plus d’entreprises créant des baguettes réutilisent le bois provenant de « déchet » ou de reste des constructions au japon.
De nombreux japonais préfèrent aussi prendre leur propre baguette hashi au lieu d’utiliser des wari-bashi par soucis d’écologie et de santé. Des hashi portables ont donc été créées et connaissent une réelle réussite au japon.

 

Ramen Courgeron et Porc Caramélisé

Recette de Ramen au Porc Caramélisé et Courge grillée

Un Mijoté Croquant de Ramen au Porc Caramélisé avec sa Courge Poivrée grillée

En cette saison hivernal, quoi de mieux qu’une recette de ramen au porc et à la courge, un repas chaude et nourrissant que vous tiendrez dans un bol au creux de vos de mains ? C’est aussi ma première recette de 2017, donc pour ceux qui souhaiteraient élever leur cuisine à un niveau de création plus élevé, cette recette de ramen au porc caramélisé, accompagnée de sa courge poivrée grillé est le ramen qu’il vous faut !

Ramen au porc et courge poivrée : Une recette longue

La recette du ramen au porc caramélisé et sa courge grillée est directement inspirée de la recette de Tieghan, une bloggeuse américaine extraordinaire et citée dans de nombreux journaux.

La recette au porc caramélisé et courge poivrée nécessite 7 heures de cuisson mais relativement peu de préparation. Je conseille d’effectuer cette recette de ramen à la maison, plutôt le week-end.

Ramen au Porc Caramélisé et son Courgeron grillé

 

Les Ingrédients du Ramen au Porc caramélisé et sa courge poivrée grillée :

Ingrédients pour le ramen porc caramélisé et courge

Pour 4 personnes gourmandes :

Soupe :

  • 200-250g d’épaule de porc par personne (donc 800g-1kg)
  • 10 ml de sauce soja
  • 10 ml de vinaigre de riz
  • 2 tasses de champignons (Enoki/shiitake)
  • 1L de bouillon de poulet
  • 1 cuillère à soupe de curry vert ou curry rouge
  • 1 cuillère à soupe de gingembre
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 2 cuillères à soupe de sucre brun
  • 1 cuillère a café de poivre noir
  • Jus de citron (environ 1 citron vert)

Servir avec :

  • Carottes hachées
  • 4 Paquets de nouilles ramen (sans l’assaisonnement)
  • 4 œufs mous

Courge Poivrée (Courgeron) Grillée :

  • 1 courge poivrée moyenne, égrainée et coupée en dés.
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 1 cuillère à soupe de poudre de curry
  • 2 cuillères à soupe de sucre brun
  • 1 cuillère à soupe de pâte miso
  • Sucre / sel / poivre

Etapes de la recette du Ramen au Porc caramélisé et Courgeron Grillé :

  1. Ajoutez vos tranches de porc dans une mijoteuse. Versez le bouillon de poulet, la sauce soja, le vinaigre de riz. Ajoutez le curry, le gingembre, le jus de citron vert, le poivre noir et le sucre brun.
  2. Laissez mijoter 4 à 6 heures à feu moyen ou 7 à 8 heures à feux doux. Plus la cuisson est lente, plus votre viande s’imprégnera du bouillon.
  3. [Préparez la courge poivrée 40 minutes avant de manger]
  4. Préchauffez votre four à 200°C
  5. A l’aide d’un petit bol, mélangez l’huile de coco avec la pâte miso et la poudre curry. Salez, sucrez et poivrez.
  6. Etalez votre courge poivrée (coupée en petits cubes) sur une plaque de cuisson graissée, versez le mélange curry/coco sur les dés de courge.
  7. Enfournez pendant 30 à 40 minutes. Surveillez votre courge pour qu’elle soit légèrement dorée et un peu croustillante.
  8. Retirez maintenant vos tranches de porc caramélisé de la mijoteuse. Ajoutez les champignons à la place du porc. Chauffez maintenant à feu chaud.
  9. Chauffez une poêle à feu moyen, avec l’huile de sésame. Ajoutez le porc préalablement déchiqueté, de manière à recouvrir la poêle (sans que les morceaux de porcs se chevauchent). Faites revenir les morceaux de porc en saupoudrant de sucre brun, ajoutez 1-2 cuillère de sauce soja, vinaigre de riz et mélangez.
  10. Comptez 2 minutes pour que le porc se caramélise, remuez et laissez le reposer encore 2 ou 3 minutes. Retirez les morceaux caramélisez et répétez l’étape tant qu’il vous reste de la viande.
  11. Conservez le porc caramélisé au chaud
  12. Ajoutez vos nouilles japonaises instantanées à la mijoteuse pendant 5 minutes (ou temps de cuisson affiché sur votre paquet de ramen)
  13. Une fois les nouilles cuites, incorporez à la mijoteuse la moitié du porc caramélisé.
  14. Répartissez la soupe dans vos bols
  15. Garnissez vos ramen avec le porc caramélisé restant, la courge poivrée grillée.
  16. Ajoutez l’œuf (mou) et les carottes hachées
  17. Soufflez, c’est chaud, et dégustez !

Aller plus loin avec le ramen porc caramélisé – courgeron grillé

Je vous conseille de regarder cette vidéo pour plus d’info sur la recette de ramen au porc caramélisé et son courgeron. Tous les ingrédients ne sont pas exactement les mêmes, mais elle vous montrera les techniques de préparation & cuisson (de plus c’est en anglais, oui je sais, encore ;) )

Afin d’agrémenter votre recette, je vous conseille d’ajouter quelques piments jalapenos, de la coriande et oignons verts. Le courgeron peut être remplacé par une courge butternut (ou doubeurre) et vous pouvez aussi tester une soupe de poisson à la place de la soupe miso.