La Viande japonaise au Cœur des Ramen

Bien que les poissons et les produits de la mer aient leur traditionnelle place dans la cuisine japonaise, la viande japonaise se fait une place grandissante depuis le 19ème siècle dans de nombreuses recettes, et notamment celle des ramen.

Parmi les viandes japonaises les plus consommées, on retrouve : le porc appelé « buta », le poulet « tori » et le bœuf nommé « ushi ». On peut aussi noter que le cheval et le mouton sont des viandes japonaises consommées dans une moindre mesure.

Tonkatsu Viande Japonaise

Le porc : la viande japonaise de référence

Retrouvez toutes les recettes de ramen au Porc ici

Le « tonkatsu » est une viande japonaise très appréciée qui signifie « porc pané ». Cette viande japonaise est frite et ressemble à des côtelettes.  L’entrecôte de porc est panée grâce à de la farine, un œuf battu et de la panure. C’est aujourd’hui une viande japonaise des plus populaires de l’archipel.

De nombreuses recettes de Porc sont utilisées dans la cuisine japonaise, notamment le porc caramélisé, les filets de porc japonais au thé, le porc rôti à l’orange ou encore le fameux Châshû dont vous pouvez trouver la recette ici.

Le Poulet : une viande japonaise célèbre

Retrouvez toutes les recettes de ramen au Poulet ici

En effet vous devez sûrement connaître le poulet japonais en « yakitori », les fameuses brochettes grillées. Le Yakitori est une viande japonaise particulièrement populaire dans le monde et il existe même des parcs à thème la concernant. Le Yakitori est généralement constitué d’une seule et même partie du poulet : blanc, peau ou ailes.

Il existe de nombreuses recettes de viande japonaise au poulet, notamment le poulet au gingembre mais aussi le poulet teriyaki sur lequel je ne peux faire l’impasse : Un poulet mariné et cuit dans la sauce teriyaki qui lui confère une saveur unique.

Yakitori Viande Japonaise
Viande Japonaise Kobe

Le Bœuf : une viande japonaise symbolique

Retrouvez toutes les recettes de ramen au Boeuf ici

Vous avez sûrement déjà entendu parler du Bœuf de Kobe : il s’agit d’une spécialité de viande japonaise qui provient de la race bovine tajima, ou Wagyu et dont les animaux sont élevés d’une manière traditionnelle à Kobe. Cette viande japonaise est considérée comme très délicate et possède une saveur très tendre. Le bœuf de Kobe est souvent préparé en tant que steak, en sukiyaki (une sorte de fondue japonaise), en Shabu-shabu (autre fondue) et en teppanyaki, cuisson sur plaque chauffante. Il est très difficile de manger cette viande japonaise hors du territoire japonais, car il est très peu exporté ou à des prix très forts.

Les différentes types de recettes de viande japonaise

On retrouve la viande sous diverses formes dans la cuisine japonaise :

Plats de viande japonaise Cru :

La plupart des poissons ou des fruits de mer sont consommés crus au Japon, à l’image du Sushi et des Maki. On retrouve Parfois de la viande japonaise cru dans le Sashimi.

Plats de viande japonaise grillée :

Autre que les Yakitori, teriyaki et teppanyaki, on retrouve la viande japonaise dans  des plats comme le yakiniku (viande japonaise grillée façon coréene), les shogayaki (tranches de viande japonaise marinée dans le gingembre et grillés) ou encore le takoyaki (boulettes de viande japonaise dans de la pâte à crêpes.)

Plats de viande japonaise frits :

Nous avons abordé le tonkatsu, mais la viande japonaise est aussi cuisinée en tempura, beignets de légumes et viande frit. La viande japonaise est aussi utilisée dans les Kushikatsu, brochettes de boauf pané et frit.

Plats de viande japonaise bouillis :

Les « nabe » sont les plats bouillis au Japon. Le Shabu-Shabu et le sukiyaki font office de fondue bourguignonne. Le Yosenabe et gyoza sont d’autres types de plats japonais où la viande est bouillie.