Nouilles Japon

Les Nouilles Japonaises : Udon, Soba et Ramen

Les nouilles japonaises sont grandement consommées de nos jours. Pour preuve, Le monde a consommé environ 10 milliard de sachet de nouilles japonaises instantanées en 2012. Selon la World Instant Noodles Association de Osaka, Cela représente environ 14 à 15 sachets de nouilles japonaises par personne pour un an. Au niveau européen, La Russie est le 11ème consommateur et le Royaume-Uni le 20ème avec 340 millions de nouilles japonaises vendues.

Les nouilles japonaises ont eu droit à leur sommet mondial (et à un article sur ce blog), tant le phénomène est important car les pâtes nippones sont devenues un plat de base. Mais passons tout de suite à la présentation des différentes nouilles japonaises

 

Il existe de nombreuses nouilles japonaises

Nouilles Japonaises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les nouilles japonaises, on retrouve principalement les Udon, Soba, Ramen et Sômen. Ces 4 types de nouilles japonaises sont devenus incontournables. Voici un petit récapitulatif des pâtes nippone.

Udon : les nouille japonaises blanches épaisses

Très répandues dans le Sud-ouest de l’archipel japonais, L’Udon est une nouille blanche plutôt épaisse, plate et réalisée grâce à la farine de blé, le froment. Les Udon sont les nouilles japonaises les plus épaisses, 2 à 4 mm de largeur. Les nouilles japonaises Udon peuvent être consommées en été, notamment parce qu’elles sont considérées comme rafraichissante l’été. Les Udon sont des nouilles japonaises authentiques et traditionnelles, et on consacre, chaque année le 2 juillet, une journée de l’Udon dans la préfecture de Kagawa

Soba : les nouilles japonaises de sarrasin

Les Soba sont très répandues dans la région Nord-est du japon. Soba signifiant sarrasin en japonais, ces nouilles japonaises sont essentiellement conçues à partir de la farine de sarrasin. On peut tout de même noter la présence d’une petite quantité de blé dans les nouilles japonaises Soba, qui vient renforcer leur élasticité. Les Soba peuvent être aromatisées, changeant ainsi leur couleur, notamment en vert quand ces nouilles japonaises sont mélangées à de la poudre de thé, les « Chasoba » ou à des algues. Il existe une classification des nouilles japonaises Soba en fonction de la quantité de blé dans la pâte, réconfortant ainsi les puristes du 100% sarrasin.

Sômen : les nouilles japonaises blanches fines

Les nouilles japonaises sômen sont les plus délicates. Les sômen sont réalisées à partir de farine blanche, très fines, elles mettent environ une seule minute pour être cuites. Les sômen sont généralement consommées froides, dans une soupe ou un bouillon.

Ramen : les nouilles japonaises  jaunes « étirées »

Les ramen sont des nouilles japonaises historiquement importées de Chine. Ondulées et de couleur jaune, elles sont faîtes à partir de farine de blé, de levure et d’œufs. Ces nouilles japonaises sont utilisées dans les ramen, plats à partir des pâtes, du même nom. Retrouvez ici la préparation maison des pâtes ramen.

Autres pâtes nippones :

Les Shirataki sont des nouilles japonaises qui comportent très peu de calories, environ 5 calories pour 100g de pâtes. Le goût est assez neutre et les nouilles transparentes.

Les Harusame sont confectionnées à partir de fécules de patates douces ou de pommes de terre. Réputées fraiches, ces nouilles japonaises sont utilisées dans les salades, les soupes et la friture.

 

L’Histoire des nouilles japonaises, reflet de la culture japonaise

Udon Miso

L’Origine des différentes nouilles japonaises n’est pas évidente à saisir. Ainsi, j’ai choisis de d’apporter un peu d’histoire dans la confection des pâtes au Japon, un aspect culturel japonais qui devient de plus en plus mondial.

L’Origine des pâtes alimentaires

La revue Nature a publié en 2005 un article concernant l’origine des pâtes alimentaires. Nous avons aujourd’hui la réponse à qui des Italiens, Arabes ou Chinois inventa les premières pâtes alimentaires. Un cliché pris à Lajia, site de fouille chinois, montre les vestiges de « spaghetti » chinoises fabriquées avec la technique traditionnelle des « lamian », nouilles tirées à la main. Ainsi la Chine peut se vanter de cette découverte, qui ne tardera pas à s’exporter rapidement dans le monde entier.

Les pâtes de Chine ont naturellement été introduites au Japon au cours de l’Histoire du 1er siècle jusqu’au 7ème, mais les nouilles japonaises traditionnelles font leur véritable apparition à partir du moment où elles se sont adaptées aux goûts et aux usages du Japon.

Les nouilles japonaises Udon de la période Muromachi

Cette période s’étend entre 1336 et 1573, durant laquelle le Japon était dirigé par les Shoguns. C’est à cette époque que la cuisine japonaise évolue et notamment celle des pâtes. C’est l’émergence de l’ « étiquette de banquet » avec la disposition des plats, l’ordre pour la dégustation et la fameuse cérémonie des couteaux japonais. Les Udon sont essentiellement cuisinés dans les temples japonais.

Les Soba de l’ère Edo

Bien que la farine de sarrasin fût produite à partir de l’ère Kamakura, Les premières nouilles japonaises Soba voient le jour durant la période d’Edo qui commence au 17ème. Le japon connaît à ce moment un important repli sur lui-même appelé « Sakoku ». Cette politique d’isolement du Japon était un moyen de contrôler son commerce affirmant ainsi sa nouvelle place dans l’Asie.

C’est dans ce contexte instable, où la technique permet de réaliser une meilleure confection des pâtes, que les nouilles japonaises Soba et Udon entrent progressivement dans la Cuisine quotidienne nippone.

Petite anecdote sur les Soba : Alors que les Soba ont été fabriquées et adoptées dans un contexte de forte instabilité, offrir ces nouilles japonaises à ses voisins pendant l’emménagement est censé procurer une longue vie et une stabilité quotidienne.

Les Ramen de l’ère Meiji

Les Ramen ont été véritablement importées de Chine à partir de l’ère Meiji (19ème siècle) et sont considérées comme des nouilles japonaises traditionnelles. La première boutique authentique de ramen se situe notamment à Yokohama, premier grand port d’arrivée des immigrés chinois au Japon.

 

Aujourd’hui les nouilles japonaises sont extrêmement réputées et bénéficient d’un engouement progressif pour leur cuisine. Les nouilles japonaises sont maintenant servies dans des Râmen-ya(dégustées avec des baguettes japonaises), restaurants Fast-food nippons, et l’exportation massive des nouilles japonaises instantanées prouve cette ascension considérable.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>