La soupe de Ramen : élément essentiel de votre plat japonais

 

La soupe de Ramen est l’un des deux éléments essentiels dans la confection des ramen. La soupe de Ramen donne toute l’authenticité à votre plat. L’enjeu de ce bouillon est de créer une préparation culinaire liquide dans laquelle on cuit plusieurs ingrédients afin de transférer leur goût, leur saveur et couleurs à la soupe de ramen.

Au japon, ce bouillon se nomme « Dashi » et vous pouvez retrouver sa recette ici. Il sert de base dans la confection de nombreuses soupes de ramen, on y ajoute souvent des algues et de champignons, et il possède de nombreuses déclinaisons afin de s’adapter aux différents plats.

La Soupe de Ramen : Principales déclinaisons

Il existe de nombreux dérivés du Dashi pour la réalisation de soupe de Ramen. Voici les principales recettes de soupe de Ramen que vous pourrez utiliser et qui restent authentiques au Japon.

Soupe de Ramlen Soja

La soupe Shoyu ou « sauce soja »

Le « Shoyu ramen » désigne naturellement la soupe de ramen au soja. D’origine chinoise, cette soupe de ramen est dotée d’arômes de viande, notamment grâce à la fermentation de bactéries lactiques et de levures présents dans les graines de soja et de blé dans la sauce Shoyu.

Le Shoyu japonais le plus répandu et la sauce koikuchi. Il existe aussi la variante chinoise tamari. Au japon, le shoyu est autant utilisé comme assaisonnement que comme soupe de ramen que vous pourrez déguster dans un bol japonais.

La soupe de Ramen Miso

Le Miso est un ingrédient japonais sous forme de pâte, au goût très prononcé et très salé. Le Miso fabriqué grâce à des graines de soja, du riz, sel marin et le koji (mélange de blé ou riz avec un champignon) est fermenté plusieurs fois.

Au japon, la soupe de ramen miso possède de très nombreuses variétés, notamment les principales : Kome miso (miso de riz), Mugi miso (miso d’orge), Mame miso (miso de soja) ou aka miso (miso rouge).

La sauce miso est utilisée dans l’assaisonnement ou dans la base de confection de sauces ou de soupes. Retrouvez ici la recette de la soupe de ramen miso aux champignons.

Soupe de ramen miso
Soupe de Ramen Shio

La soupe de Ramen Shio (Sel)

Cette soupe de ramen est confectionnée à partir d’un des ingrédients les plus anciens : le sel de mer. Découlant des soupes originales chinoises, Le shio ramen est notamment consommé dans les zones japonaises à forte influence chinoise comme dans la préfecture d’Hokkaido. La soupe de Ramen Shio est un bouillon léger, à consommer de préférence l’été ou au printemps. On peut y associer du Porc ou du poulet, selon la recette désirée.

La soupe de Ramen Tonkotsu (Os de Porc)

Cette soupe de ramen Tonkotsu est un bouillon épais, crémeux qui aborde une légère couleur blanche. On utilise généralement la moelle d’os de porc émiettée et mijotée pour réaliser cette soupe de ramen.

Soupe de Ramen Tonkotsu

En apprendre plus sur la soupe japonaise

La cuisine japonaise ne se limite pas à la soupe de ramen, mais exploite toutes les formes de soupes possibles. Le dashi est souvent conservé comme base de ces soupes et bouillons, mais il peut être remplacé par d’autres ingrédients.

Le Zoni et le Mirin : assaisonnement et bouillon

Plutôt considérés comme des assaisonnements, le Zoni (un bouillon constitué de riz gluant, légumes et miso blanc) et le Mirin (saké doux à incorporer dans le bouillon) peuvent être utilisés dans la confection de soupes japonaises. Vous pouvez aussi les utiliser pour accompagner vos soupes de ramen.

Le Suimono : la technique culinaire des soupes japonaises

Le Suimono peut être traduit par « ce qui se mange sous forme de soupe », ainsi le Suimono recouvre l’ensemble des soupes (dont les bouillons et la soupe de ramen) et notamment la soupe miso, le Butajiru (dérivé de la soupe miso avec du porc), le Dangojiru (soupe avec des boulettes, algues et autres) et la soupe Zoni.

Vous pouvez dès à présent consulter les recettes de ramen et choisir votre garniture pour vos futurs ramen !